tema.archi/ c'est fini ?
Rendez-vous en janvier 2017 pour une nouvelle version du magazine.
×
5 sorties architecturales pour la Nuit Blanche

3 octobre 2015 | Par David Abittan

14ème édition de la nuit blanche ce soir avec plus d’une centaine d’animations proposées dans le programme officiel. Parmi tous les projets, voici une sélection de cinq choses à faire pour les amateurs d’architecture.

Bloom Games - Alisa Andrasek, Jose Sanchez - Via www.bloom-thegame.com

Bloom Games – Alisa Andrasek, Jose Sanchez – Via www.bloom-thegame.com

1/ REDECOUVRIR LA HALLE PAJOL

Ancien entrepôt des années 1920, utilisé jadis par la SNCF, la Halle Pajol est passé il y a quelques années aux mains de la mairie de Paris avant d’ouvrir ses portes sous une nouvelle forme en avril 2013. Le bâtiment, réhabilité par la regrettée Françoise-Hélène Jourda, accueille aujourd’hui une auberge de jeunesse, une salle de spectacle, une bibliothèque, des commerces et des bureaux partagés.

A l’occasion de la Nuit Blanche, l’artiste Chris Salter invite à redécouvrir le bâtiment en animant la halle d’un spectacle son et lumière, inspiré de ceux que réalisait l’architecte-compositeur Iannis Xenakis, collaborateur de Le Corbusier.

De samedi 20h00 à dimanche 7h00 – Halle Pajol, 18-22 rue Pajol à Paris 18E

 

2/ JOUER AU BLOOM GAME

Bloom, c’est un « jeu de construction architecturale » qui consiste a assembler des pièces de plastique rose vif les unes avec les autres pour concevoir une forme étrange qui s’impose dans le lieu qui l’accueille.

Ce soir, pour la Nuit Blanche, les joueurs de passage vont être invités à se coordonner pour envahir la gare d’austerlitz de cette installation éphémère participative.

De samedi 19h00 à dimanche 1h00 – Gare d’Austerlitz, 85 quai d’Austerlitz à Paris 13E

 

3/ DEAMBULER DANS LA CONCIERGERIE

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, le mois dernier, le Centre des Monuments Nationaux avait dévoilé une installation de Georges Rousse à la Conciergerie. L’artiste avait réalisé in situ l’oeuvre Paravents, qui prenait place dans tout le volume de la grande Salle des Gens d’Arme pour révéler depuis un unique point de vue une grande barre rouge horizontale semblant flotter dans l’espace.

La conciergerie sera ouverte tardivement ce soir, et pour l’occasion l’accès y est gratuit.

Samedi jusqu’à minuit – Conciergerie, 2 boulevard du Palais à Paris 1ER
Paravents – Par Georges Rousse – Photo : Georges Rousse

Paravents – Par Georges Rousse – Photo : Georges Rousse

4/ TOURNER AUTOUR DE « MAISON FOND »

Pour sensibiliser aux conséquences du réchauffement climatique, l’artiste argentin Leandro Erich a construit une sculpture géante représentant un bâtiment parisien qui semble fondre et s’enfoncer dans le sol. Pour la première fois, la programmation IN de la Nuit Blanche est organisée cette année autour de la thématique du réchauffement climatique, à quelques semaines de la COP21.

Toute la nuit, des médiateurs seront présents à côté de l’oeuvre pour en discuter avec le public.

De samedi 19h00 jusqu’à dimanche 7h00 – Parvis de la Gare du Nord, à Paris 10E

 

5/ VISITER GRATOS LA FONDATION LOUIS VUITTON

A 14€ le billet d’entrée, certains ont pu se décourager d’aller visiter les expositions présentées dans le nouveau bâtiment du Bois de Boulogne inauguré l’an dernier.

Ce soir exceptionnellement, l’accès au musée est gratuit pour tout le monde. L’occasion d’aller découvrir l’accrochage « Pop et musique », ou au moins de se balader dans le bâtiment conçu par Frank Gehry. Et en plus, un service de navette est proposé pour faire le trajet depuis le Parc Monceau jusqu’à la fondation.

De samedi 20h00 jusqu’à dimanche 2h00 (dernier accès 1h15, dernière navette 00h30) – Fondation Louis Vuitton, 8 avenue du Mahatma Gandhi à Paris 16E
Pavillon Circulaire - Arch. Encore Heureux - Image via www.pavilloncirculaire.com

Pavillon Circulaire – Arch. Encore Heureux – Image via www.pavilloncirculaire.com

BONUS / JETER UN OEIL AU CHANTIER DU PAVILLON CIRCULAIRE

Le Pavillon Circulaire, conçu par le collectif Encore Heureux architectes est entièrement constitué de matériaux de récupération. Il a été pensé dans la continuité de l’exposition Matière Grise au Pavillon de l’Arsenal, qui traitait justement des problématiques de l’architecture de récupération. Avant d’être réinstallé dans le 15ème arrondissement pour servir à une association sportive, le bâtiment est présenté sur le parvis de l’hôtel de ville et servira jusqu’au 6 janvier de « café solidaire », qui accueillera une programmation variée d’expositions, de spectacles et de rencontres.

Jusqu’au 24 octobre, date de l’ouverture du lieu, des visites sont régulièrement organisées sur le chantier du bâtiment. Rien n’est prévu ce soir pour la Nuit Blanche, mais les multiples animations proposées juste autour nous invitent à au moins y jeter un oeil.

PARTAGER CET ARTICLE
FACEBOOK TWITTER GOOGLE+
#Like